Pratique de la PCP Therapy en cabinet de Kinésithérapie

le 05-10-2011

Madame Sylvie LAPIERRE dit avoir mis du temps à croire à la technique de PCP Therapy. Lorsqu’elle voyait un patient du Docteur KHORASSANI, elle n’était pas convaincue des résultats ne connaissant pas ce patient avant.
Le Docteur KHORASSANI est venu à son cabinet pour exercer sa technique, ainsi Madame Sylvie LAPIERRE a pu se rendre compte des très bons résultats de la technique exercée sur ses propres patients.

Madame Sylvie LAPIERRE nous présente la technique de la PCP Therapy : technique par Pression Continue Profonde telle qu’elle se l’est appropriée.

Le protocole de soins est précis et permet le traitement des pathologies mécaniques du système musculo-squelettique. C’est un outil très intéressant pour les professionnels, il permet de lever les tensions tissulaires.
Le thérapeute travail avec un outil appelé « dispositif MyoDK ».
Il y a une ergonomie de travail pour le thérapeute. Le thérapeute utilise le transfert du poids de son corps pour réaliser des pressions continues plus ou moins profondes sur les zones douloureuses du patient. La pression est mesurée pendant la séance ce qui permet d’évaluer les douleurs et de suivre cette évolution. C’est un véritable outil de bilan et de suivi des patients.

Madame Sylvie LAPIERRE nous explique qu’une personne souffrant de douleurs chroniques ne sait plus si elle a mal ou pas, ne sait plus évaluer avec précision l’intensité de ses douleurs et celle-ci reste gravée dans la mémoire.
Grâce à l’outil, le thérapeute voit quelle pression le patient supporte au début de la séance et celle qu’il supporte à la fin de la séance, et ainsi se rend compte que la sensibilité à la douleur a diminué.

Résultats observés avec technique de PCP Therapy :

  • une détente locale, régionale ou même globale,
  • une diminution des douleurs,
  • une amélioration :
  • de la mobilité des articulations des régions traitées,
  • de la vascularisation loco régionale ou même régionale,
  • de l’élasticité des tissus,
  • des qualités musculaires,
  • des possibilités fonctionnelles,
  • de la posture.


Les indications thérapeutiques les plus fréquentes de la PCP Therapy sont les tendinopathies, les rachialgies et la fibromyalgie.
Pour une tendinopathie, on constate une diminution de la douleur, une amélioration de la mobilité, une diminution des calcifications et une reprise des activités.
Pour une rachialgie, on constate une diminution de la douleur, une amélioration de la souplesse, une modification posturale, une amélioration du tonus ainsi que d’autres répercussions sur la vie du patient traité.

Pour la fibromyalgie, on constate une diminution des douleurs, une amélioration des mobilités, une amélioration du tonus, une modification posturale.
Pour la fibromyalgie il convient de suivre le protocole de prise en charge global, à savoir une séance de PCP Therapy  et deux séances de balnéothérapie par semaine.
Le Tai Chi, le Chi Gong ainsi que la relaxation et la sophrologie sont aussi des disciplines conseillées.Pratique de la PCP Therapy en cabinet de Kinésithérapie.

 

 


Mots clés : kinésithérapie lombalgie PCP Therapy pratique thérapeutique tendinite traitement

◄ Retour