Points sur les études de résultats de la PCP

le 02-11-2011

Prise en charge à l’hôpital
L’hôpital d’Argenteuil permet une prise en charge pluridisciplinaire (consultations en rhumatologie et au centre anti douleur, PCP Therapy, kinésithérapie, balnéothérapie, posturologue, psychologue et sophrologie).
Tous les mardis il y a un accueil des fibromyalgiques. Un bilan est effectué par à des bénévoles formés et par un posturologue.
Le suivi des personnes atteintes de fibromyalgie est régulier.

La PCP Therapy s’exerce avec un matériel qui, utilisé d’une manière régulière et reproductive, permet d’appuyer en profondeur sur les muscles.
Le thérapeute utilise le transfert du poids de son corps pour réaliser des pressions continues plus ou moins profondes sur les zones douloureuses du patient.

Etude sur les tendinites du coude
Cette étude a été menée entre 2005 et 2007.
Elle a permis de constater, qu’avec la PCP Therapy, il y avait une amélioration des douleurs au niveau des tendons en 3 à 6 séances.
Avant la prise en charge par la PCP Therapy, le niveau de douleurs était de 80 sur 100, à la fin du traitement le seuil de douleurs était passé à 13 sur 100.

Etude menée sur les lombalgies
Cette étude a été menée sur 30 personnes.
Ce que l’on constate chez les patients lombalgiques, en plus des douleurs, c’est l’inactivité, les troubles du sommeil, l’anxiété et un état dépressif.
La douleur diminuant progressivement avec la PCP Therapy, les patients ont une meilleure qualité de sommeil, moins d’anxiété et de dépression et une reprise d’activité.

Etude sur les sportifs de haut niveau
Avec la PCP Therapy, on constate une amélioration de 30 % des performances musculaires au bout de 10 séances.

Etude en cours sur PCP et  la fibromyalgie
Etude commencée l’année dernière en collaboration avec le Docteur CARAVIAS et menée au centre anti douleur de l’hôpital d’Argenteuil sur des patients suivant le protocole de soins PCP Therapy.

En mai 2011, le constat de cette étude est que nous retrouvons 3 groupes :

  • un 1er groupe avec une amélioration des douleurs de 20 à 40 % au bout de 4 à 8 séances environ
  • un 2ème groupe avec une amélioration des douleurs au bout de 8 à 12 séances environ
  • un 3ème groupe (environ 20 % des patients) où l’amélioration est beaucoup plus longue à se faire ressentir. Pour ces patients, le Docteur KHORASSANI avoue que c’est un peu déprimant aussi bien pour le patient que pour le praticien mais il nous dit qu’il faut être patient et s’accrocher. Modification de la présentation


Le constat est donc, qu’en moyenne, il y a une diminution de 50% des douleurs en 10 séances de PCP Therapy pratiquées par les médecins ou les kinésithérapeutes formés à la technique.
Il nous précise qu’il faut associer la PCP Therapy à la balnéothérapie (marche dans la piscine).
Le Docteur KHORASSANI nous dit également que, pour les fibromyalgiques, les 1ères séances sont douloureuses.

PCP Therapy et soins vétérinaires
On lui dit souvent qu’il a un effet placebo sur les patients, c’est pour cela que le Docteur KHORASSANI nous présente les résultats qu’il a pu obtenir en pratiquant la PCP Therapy sur des chevaux.

Il a été amené à traiter une jument de 7 ans qui présentait une boiterie.
Cette jument avait de nombreux suivis vétérinaires et avait une infiltration tous les 2 ou 3 mois.
Avec l’appareil de PCP Therapy, le Docteur KHORASSANI a pu travailler sur les muscles posturaux profonds qui sont inaccessibles. Après une séance, cette jument n’avait plus de boiterie.


Mots clés : Fibromyalgie lombalgie PCP Therapy pratique thérapeutique prise en charge tendinite

◄ Retour